La thérapie pour enfants ou adolescents

Le jeu thérapeutique


"Il ne faut jamais oublier que jouer est une thérapie en soi."

Winnicott, D. (1975). Jeu et Réalité.

La thérapie par le jeu aide l’enfant à acquérir de la confiance en soi, à développer ses propres ressources (créativité, recherche de solutions…), découvrir et gérer ses émotions et assimiler le réel. 

 

L’enfant et le jeu vont de pair. Alors que le langage peut être un frein à l’expression de ses sentiments, l’enfant utilisera facilement le jeu ou le dessin pour les exprimer.

 

Le psychologue est là pour l’y accompagner, l’aider à développer ses ressources personnelles et gérer des conflits éventuels. Le plaisir partagé aide l’enfant à se défaire du jugement et à laisser libre cours à son imagination. Ceci permet un accès immédiat à ses émotions, à ses problématiques et ses conflits intérieurs de manière ludique tout en gardant un sentiment de maîtrise.

 

Le jeu permet à l’enfant d’apprendre le respect de soi et de l’autre, des règles sociales, de découvrir son environnement, comprendre son quotidien, développer l’écoute, l’attention, l’esprit d’initiative et de stratégie, développer sa pensée et son intelligence, et ainsi d’acquérir une estime de soi plus solide. Tous ces savoirs pourront ensuite lui permettre d’appréhender son réel en étant plus serein. 

 

Ce type de thérapie convient donc à tous les enfants, de 2 à 12 ans environ.

 

Pour les adolescents, l’imagination et la créativité entraînant l’accès à l’inconscient, seront plutôt favorisées par les jeux symboliques de type mises en situations, jeux de rôles.  

"Mon but est simplement de rappeler que le jeu des enfants contient tout en lui, bien que le psychothérapeute travaille sur le matériel, le contenu du jeu."

Winnicott, D. (1975). Jeu et Réalité.


 

Consultation au cabinet du lundi au samedi.

Durée : 45 minutes

Psychologue : Marie-Charlotte Izambart