Enfants ou adolescents : Les signes qui peuvent interpeller

L'enfant ou l'adolescent exprime rarement son besoin de recevoir de l'aide, voici quelques signes qui peuvent aider les parents à comprendre que leur enfant traverse un mal être ou une période plus délicate et qui peuvent nécessiter une aide externe à travers une consultation psychologique.

Dès la naissance et jusqu'à 2-3 ans

Les troubles du sommeil et de l'alimentation, l'absence de babil et d'attention à son entourage,  les maladies psychosomatiques, les cauchemars à répétition.

 

Vers 4-5 ans 

Les terreurs nocturnes, l'incontinence urinaire ou fécale, l'hyperactivité ou une trop grande sagesse,  les troubles du comportement, du langage, de l'alimentation.

 

De 4 à 12 ans

Difficultés scolaire, baisse des résultats, trouble de l'acquisition du langage ou de son utilisation, hyperactivité, repli excessif et troubles de la socialisation, troubles des conduites et du comportement (auto ou hétéro-agressivité, vols, fugues...), troubles du sommeil ou de l'alimentation.

 

À l'adolescence

Tout changement brusque de l'adolescent doit alerter : perte d'intérêt et désinvestissement de la scolarité, des loisirs, du groupe d'amis, mais aussi les troubles alimentaires, anxieux et du comportement. Il faut également prêter attention au renforcement de certains troubles déjà présents (vols, fugues, mensonges...).

D'une manière générale, il est important d'être très attentif à tout changement brutal pouvant s'expliquer par des facteurs externes (deuil, séparation des parents, déménagement, naissance d'un puîné etc.) ou par des facteurs internes (mal être, manque de confiance en soi, anxiété...).